Générations!

|

AVRIL 2012

Après le succès d’ “Identités“, la Radio Télévision Suisse décide de reprendre un format flamand: elle met en place “Générations!

Il s’agit d’une émission de divertissement sous la forme d’un jeu de connaissances sur les 5 dernière décennies, 60, 70, 80, 90 et 00.
Les 5 générations sont représentées par un duo de personnalités suisses qui avaient entre 15 et 20 ans dans la génération pour laquelle ils jouent (il est arrivé que l’on invite des français) et qui doivent répondre aux questions. Il y a un capitaine par duo qui revient toutes les semaines, accompagné d’un nouvel invité. L’émission est agrémentée d’extraits de films, d’archives, de tableaux danse musicaux et d’interview des personnalités invitées.

Sarkis Ohanessian, dans le décor de l'émission Générations est en train de parler à un participant.
© Anne Kerney

Chacune à leur tour, les décennies sont traitées, dans un ordre aléatoire, et 3 questions sont posées: les deux premières s’adressent à tous les invités. la 3ème question, nommée “question action”, ne s’adresse qu’à la génération interrogée. Cette “question action” consiste en de petits jeux.
Par exemple, une des personnalités du duo sort du plateau et se fait déguiser, les yeux bandés, en un personnage de sa génération. Il revient sur le plateau et doit deviner qui il est en posant des questions à son acolyte qui ne peut répondre que par “oui” ou “non”. Il peut aussi s’agir pour un des protagonistes de faire deviner en mime à son partenaire un film, une série ou une chanson de leur génération.

Sarkis Ohanessian, présentation de Générations à la Radio Télévision Suisse est en répétition. Il s'adresse à quelqu'un hors cadre. Dans le fond, on voit le décor du plateau.
© Anne Kerney

La dernière partie de l’émission, appelée “caquelon-raclette”, est un jeu dans lequel une chanson de chaque génération est passée, texte en sous-titre. Lorsque la chanson (et le sous-titre) s’arrête, il faut donner la fin de la phrase. Toutes les équipes jouent et prennent la main en appuyant sur un buzzer.

L’équipe qui remporte le plus de point gagne le jeu et un cadeau de sa génération.

Ce format trouve son public. Les audiences sont excellentes et l’émission sera reconduite entre 2012 et 2018.

En mai 2018, la décision est prise d’arrêter l’émission et de détruire les décors: je l’apprendrai par hasard d’une costumière 6 mois plus tard… personne ne m’avait averti!

Sarkis Ohanessian pose pour la première émission de Générations avec les cinq capitaines d'équipe: Bastian Baker, Jean-Luc Barbezat, Bernard Pichon, Maria Mettral et Khany Hamdaoui. Ils portent chacun un t-shirt noir avec écrit en blanc la décennie de la Génération qu'ils représentent (60, 70, 80, 90 ou 2000). Sarkis porte un t-shirt noir avec Générations écrit en blanc dessus.

Retrouvez ci-dessous la toute première émission du 21 avril 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code